ÉVÈNEMENTS

SOLAR  DECATHLON  EUROPE

Deux projets Armadillo Box et Canopea ont été conçus et réalisés aux Grands Ateliers par une équipe pluridisciplinaire mêlant étudiants, enseignants, chercheurs et professionnels dans le cadre du Solar Decathlon Europe, compétition internationale universitaire de haut niveau dans le domaine du solaire et de l’habitat durable qui s’est déroulée à Madrid en 2010 puis en 2012.

Sur le modèle du Solar Decathlon américain lancé par le US Department of Energy en 2002, le Solar Decathlon Europe est un décathlon : les prototypes à échelle 1 sont soumis à dix épreuves qui vont de l’architecture au bilan énergétique en passant par l’ingénierie, le fonctionnement des équipements électroménagers, la soutenabilité, la faisabilité économique et commerciale, la communication avec le grand public et le maintien de la qualité des ambiances de confort.

En 2010 Armadillo Box a obtenu la quatrième place, en 2012 Canopea a été lauréat. Qu’une équipe française remporte la compétition a été déterminant : la France a été l’organisatrice du Solar Decathlon 2014 à Versailles.

En 2020, les Grands Ateliers co-portent avec l’ENSAG la team Auvergne Rhône-Alpes, équipe retenue parmi les 18 équipes universitaires qui concourront au Solar Decathlon Europe 2021 qui se tiendra à Wuppertal (Allemagne) en 2022.

FÊTE  DES  LUMIERES

Les Grands Ateliers initient au sein de la Fête des Lumières de Lyon depuis 2003, et surtout depuis 2005 dans l’espace public, un programme dénommé Expérimentations étudiantes.

Celui-ci se définit comme une carte blanche donnée à de jeunes talents et comme un laboratoire d’idées présentées par des étudiantes d’art, d’architecture, d’arts appliqués ou d’ingénierie issus de différentes écoles supérieures françaises.

Chaque année, les Grands Ateliers investissent un territoire ainsi réservé aux projets d’étudiants qui ont ainsi l’opportunité de contribuer par leurs propositions et imaginaires à l’évènement qu’est la Fête des Lumières.

Par des objets détournés, des mises en scène originales ou des situations insolites, les étudiants proposent au public une rencontre avec leur créativité à partir de multiples traitements de la lumière.

GRAINS  D’ISERE
TERRE,  FEMMES  ET  SAVOIR-FAIRE

conception de maquette échelle 1

Mis en place en 2002, le festival annuel, Grains d’Isère, est devenu le rendez-vous national et international incontournable de l’architecture de terre.

Cet événement dynamique et fédérateur, rendu possible grâce à la configuration des Grands Ateliers, présente et valorise les différents usages de la terre dans la construction et participe à sa démocratisation.

Grains d’Isère allie recherche, diffusion, pédagogie et sensibilisation tant pour les étudiants, les professionnels (français comme étrangers), les politiques que pour les enfants du territoire nord-Isère. Le festival, outil unique pour les démonstrations pédagogiques, est une occasion exceptionnelle pour les étudiants, les chercheurs et les professionnels de mieux connaître et comprendre les enjeux de l’utilisation des ressources locales pour un développement durable.

Cette année, le festival Grain d’Isère évolue pour mettre à l’honneur le travail remarquable de femmes pionnières et passionnées, des maîtres-artisanes dont les gestes et l’expérience contribuent à construire le monde de demain. Terre, Femmes et Savoir-faire a pour objectif la découverte et la diffusion de la richesse des savoir-faire traditionnels, le plus souvent ancestraux, et des savoir-faire nés d’expérimentations et recherches contemporaines de femmes issues de différentes cultures aussi bien sur l’architecture de terre et les techniques de construction que sur les revêtements muraux.

Cette manifestation s’organise autour de plusieurs actions notamment deux formations professionnelles, supervisées par des femmes artisanes, s’adressant à toutes celles et à tous ceux qui désirent s’initier ou acquérir de nouvelles pratiques et savoir-faire sur l’art de construire en terre, ainsi que d’un séminaire Place aux bâtisseuses, organisé par le collectif du même nom, composé de plusieurs professionnel.les inscrit.es, entre 2018 et 2020, au DSA – Architecture de terre – de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.

TERRAFIBRA  Award

Les Grands Ateliers et amàco, en partenariat avec CRAterre et l’ETH de Zurich, mettent à l’honneur l’architecture frugale et organisent le prix mondial d’architecture TERRAFIBRA Award, sous le patronage de la chaire UNESCO « Architectures de terre, cultures constructives et développement durable ». Nouveau rendez-vous de dialogue entre le monde traditionnel et le monde contemporain, ce prix se déroulera jusqu’en 2021.

Cette manifestation mondiale pour l’architecture contemporaine en terre et/ou en fibres végétales a pour but de mettre en valeur les propriétés esthétiques, les avantages constructifs et les bénéfices environnementaux de 40 écoconstructions. La reconnaissance de ces bâtiments exemplaires, par la profession et le grand public, exige de valoriser l’ensemble des acteurs engagés dans ces projets. En effet, le but du TERRAFIBRA Award est de distinguer des projets remarquables tout en soulignant le courage des maitres d’ouvrage qui ont fait le choix des matériaux bio- et géo-sourcés, la créativité des concepteurs et le savoir-faire des artisans et des entrepreneurs. Inscrit dans la continuité du 1er prix mondial TERRA Award, organisé en 2016, et du 1er prix mondial FIBRA Award, organisé en 2019, ce prix vise également à valoriser la mixité des matériaux dans une logique d’intelligence constructive.

Comme pour chacune des éditions, le prix s’accompagnera d’une exposition et d’un livre présentant les 40 projets finalistes.

CONFERENCES

Les Grands Ateliers, dans l’optique de valoriser les diverses activités de formation et de recherche qui se déroulent dans ce lieu, organisent depuis 2020 des conférences thématiques. Celles-ci traitent du sujet central de l’habitat et de la ville durable, en mettant en avant des enseignants, des chercheurs et des professionnels faisant parti de l’écosystème des Grands Ateliers.